Pédiatrie Africaine, site destiné aux professionnels de santé en Afrique


PUBLICITE

Mommy's Book Afrique : le carnet de santé digital pour l'enfant - Plus d'informations


Pourquoi aller au congrès Pédiadol 2016 ?

23èmes Journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

23èmes Journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? » - Plus d'infos


Dernières actualités "revue de presse"


Retrouvez  toutes les initiatives pédiatrie de Sanofi




25ème Journée Mondiale de l'Enfant Africain et les initiatives pédiatrie de Sanofi


L'importance des problématiques de pédiatrie (dans les objectifs du Millénaire des Nations Unies)


Situation de la Pédiatrie en Afrique


Enjeux de la pédiatrie en Afrique et réponses de Sanofi
Enjeux de la pédiatrie en Afrique et réponses de Sanofi


Recommandations : « Recommandations pour le traitement de la coqueluche et stratégies pour l’éviction des épidémies »

Auteur : Klara M. Posfay-Barbe et Ulrich Heininger - Source : Paediatrica Vol. 24 No. 4 2013 - http://www.swiss-paediatrics.org

La difficulté du traitement de la coqueluche vient du fait que les antibiotiques ne sont efficaces que durant la phase catarrhale, qui est souvent pauci-symptomatique. Durant la phase paroxystique, lorsque la toux est présente, le traitement antibiotique n'a que peu d'effet sur la maladie elle-même, mais est recommandé pour limiter la transmission de la bactérie à d'autres personnes vulnérables, ainsi que l'éclosion d'une flambée de coqueluche1. Durant la phase convalescente, le traitement antibiotique n'est pas recommandé, même si le patient tousse encore. Sans traitement, on estime que la période de contagiosité est de 21 jours dès le début de la toux, sauf chez les nourrissons où elle peut être plus longue. Consulter les recommandations


Cours : « Diagnostiquer une coqueluche »

Auteur : Dr Cécile Debuisson - Source : http://www.medecine.ups-tlse.fr

La coqueluche est une toxi-infection liée à l’invasion bronchique par Bordetella pertussis ou bacille de BORDET et GENGOU, coccobacille à gram négatif transmis par la toux. C’est une maladie très contagieuse, dont les complications sont liés aux effets de la toxine du bacille (toxine pertussique), bacille qui lui-même n’envahit pas l’organisme mais reste localisée à l’épithélium bronchique. Objectifs pédagogiques : Diagnostiquer une coqueluche ; Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Lire la suite

Actualites médicales

La supplémentation en inositol (élément nutritif) de nouveau-nés prématurés souffrant de détresse respiratoire peut réduire la mortalité et l'invalidité - Neonatal Group - http://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne

L'inositol est un nutriment essentiel pour les cellules, en concentrations élevées dans le lait maternel (plus particulièrement le lait maternel des mères de bébés prématurés). Une baisse significative des niveaux d'inositol chez les bébés atteints du syndrome de détresse respiratoire (SDR) peut être un élément indiquant la gravité de la maladie. Caractéristiques des études : Quatre essais contrôlés randomisés publiés répondaient à nos critères d'inclusion.

Lire la suite


Cours E-pediatrie.org : « Diagnostic et prise en charge des cancers pédiatriques en Afrique subsaharienne »- Jeudi 10 novembre 2016

Cours E-pediatrie.org  : Diagnostic et prise en charge des cancers pédiatriques en Afrique subsaharienne - Jeudi 10 novembre 2016La fréquence des cancers pédiatriques est en augmentation dans les pays en développement et particulièrement en Afrique. Le diagnostic précoce reste l'une des clés du succès thérapeutique. Le Dr Fousseyni Traoré vous fera partager son expérience et répondra en direct à vos questions.

Plus d'infos



Un œil sur les autres actus

E-FORMATION

Pr. Moustapha NdiayePrise en charge de l'épilepsie

Le cours est orienté sur le thème "Prise en charge de l'épilepsie" avec le Pr. Moustapha Ndiaye (Sénégal) qui vous fait partager son expérience. Pour plus d'informations sur ce cours, cliquez sur ce lien : En savoir plus

Hypothyroïdie de l’enfant

Ebola : transmission et prévention

LES DOSSIERS THEMATIQUES

img_auteur« Les migraines de l’enfant - 1ère partie »
La migraine est la première cause de céphalées récurrentes primaire chez l’enfant et l’adolescent. On considère sa prévalence entre 5 à 10 % chez l’enfant contre 15 à 20 % chez l’adulte chiffres retrouvés ... Lire la suite

Le point sur les recommandations françaises

Otites moyennes aiguës


LES DOSSIERS EN PEDIATRIE

Thésaurus des interactions médicamenteuses Dossier : Thésaurus des interactions médicamenteuses

L'ANSM met à la disposition des professionnels de santé l'ensemble des interactions médicamenteuses identifiées par le Groupe de Travail ad hoc et regroupées dans un Thesaurus. Ce Thesaurus apporte aux professionnels de santé une information de référence, à la fois fiable et pragmatique, avec des libellés volontairement simples utilisant des mots clés. Consulter le dossier

Principes directeurs pour l'alimentation des enfants de 6 à 24 mois qui ne sont pas allaités au sein

PUBLICATIONS MEDICALES

photo_auteur Causes de décès périnatals dans les maternités de référence à Conakry en Guinée
M.S. Barry, B.A. Diallo, I.S. Diallo, M. Touré, S. Keita, S. Sow - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6210 - Octobre 2015 - pages 449-459


Maladies rénales et urinaires des enfants hospitalisés au service de pédiatrie du CHU de Treichville (Abidjan)


Hystérectomies obstétricales à la maternité Issaka Gazoby de Niamey




Club douleur Afrique, pour une meilleure prise en charge de la douleur en Afrique


Revue de presse


Santé publique : élaboration d’un plan stratégique pour la lutte contre le paludisme - 28/11/2016 - Madagascar tribune - Madagascar -

En 2015, le paludisme a fait partie des trois premières causes de décès dans toutes les catégories d’âge et des 6 premières causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans à Madagascar. Face à cette situation, les actions contre cette maladie sont renforcées par l’élaboration du plan stratégique pour la lutte contre le paludisme. - Lire la suite


Vaccination : Madagascar, un pays à la traîne - 24/11/2016 - Midi Madagasikara - Madagascar -

Une situation non moins préoccupante à Madagascar avec un taux de couverture vaccinale en baisse chez les enfants en bas âge. 69%. C’est le taux de couverture en vaccination chez les enfants de moins de cinq ans, à l’échelle nationale pour Madagascar, selon l’estimation croisée de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), du GAVI (Alliance du Vaccin) et de l’Unicef. « Beaucoup d’enfants de moins de cette tranche d’âge ne sont pas encore vaccinés à Madagascar. - Lire la suite



Retrouvez toute la revue de presse


Publications


photo_auteur Maladie de Caroli à révélation précoce. A propos d’un cas au service de néonatologie du Centre Hospitalier Abass Ndao de Dakar - Réactions (0)D. Boiro, M. Gueye, Y.J. Dieng, A.A. Ndongo, A. Thiongane, N. Seck, Y. Keïta, A. Sylla, P.M. Faye, O. Ndiaye - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6311 - Novembre 2016 - pages 553-558

photo_auteur Polypes recto-coliques de l’enfant. A propos de 13 cas au centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Aristide Le Dantec - Réactions (0)M.L. Bassene, M.N. Gueye, S. Diallo, M.A. Thioubou, P. Fall, M.L. Diouf - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6309 - Août/Septembre 2016 - pages 482-486

photo_auteur Facteurs de risque associés à la mortalité néonatale dans un hôpital de niveau tertiaire en République Démocratique du Congo - Réactions (1)R. Kambale, A. Maseka, J. Bwija, W. Bapolisi, J. Bashi, B. Masumbuko, G. Bisimwa - Congo-Kinshasa
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6307 - Juillet 2016 - pages 401-408

photo_auteur Complications aiguës sévères chez l’enfant drépanocytaire en Afrique - Réactions (3)L.O. Ngolet, M. Moyen Ingoba, I. Kocko, A. Elira Dokekia, G. Moyen - Congo-Brazzaville
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6307 - Juillet 2016 - pages 383-389


Autres titres


Retrouvez toutes les publications


Vidéos


Retrouvez toutes les vidéos

REVUE DE PRESSE SCIENTIFIQUE


La supplémentation en inositol (élément nutritif) de nouveau-nés prématurés souffrant de détresse respiratoire peut réduire la mortalité et l'invalidité - Neonatal Group - http://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne -

L'inositol est un nutriment essentiel pour les cellules, en concentrations élevées dans le lait maternel (plus particulièrement le lait maternel des mères de bébés prématurés). Une baisse significative des niveaux d'inositol chez les bébés atteints du syndrome de détresse respiratoire (SDR) peut être un élément indiquant la gravité de la maladie. Caractéristiques des études : Quatre essais contrôlés randomisés publiés répondaient à nos critères d'inclusion.

- Lire la suite


Formation in situ des professionnels de santé pour améliorer les soins des nouveau-nés et des enfants gravement malades dans les pays à faible revenu - Effective Practice and Organisation of Care Group - http://www.cochrane.org/ - Grande-Bretagne -

Divers programmes de formation in situ en soins d'urgence sont proposés aujourd'hui à titre de stratégie pour améliorer la qualité des soins dispensés aux nouveau-nés et aux enfants gravement malades dans les pays à faible revenu. Cependant, la plupart de ces programmes ont été développés dans les pays à revenu élevé, et on ne sait pas s'ils améliorent la capacité des personnels de santé à prodiguer des soins appropriés dans les pays à faible revenu. Ceci est la première mise à jour de la revue originale.

- Lire la suite



Retrouvez tous les articles scientifiques


Dossiers Thématiques


Troubles fonctionnels img_auteurLes migraines de l’enfant - 1ère partie

Par le Docteur Jérôme Valleteau de Moulliac
Pédiatre libéral Attaché service de pédiatrie Pr Bertrand Chevallier Hôpital Ambroise Paré BOULOGNE/Seine - France

La migraine est la première cause de céphalées récurrentes primaire chez l’enfant et l’adolescent. On considère sa prévalence entre 5 à 10 % chez l’enfant contre 15 à 20 % chez l’adulte chiffres retrouvés dans beaucoup d’autres pays. Le pronostic en est le plus souvent favorable : en effet 62% de ces enfants n’ont plus de migraines quand ils deviennent adultes (cohorte de l’hôpital Trousseau) mais 1/3 présente encore de fortes migraines après 50 ans. Cependant seules 20% de ces migraines de l’enfant sont réellement diagnostiquées car on y pense pas ou devant des formes frustres ou trompeuses, on invoque souvent d’autres causes : ophtalmologiques, ORL (sinus) digestives ou psychologiques. - Lire la suite


Antibiothérapie img_auteurLe point sur les recommandations françaises

Par le Docteur Jérôme Valleteau de Moulliac
Pédiatre libéral Attaché service de pédiatrie Pr Bertrand Chevallier Hôpital Ambroise Paré BOULOGNE/Seine - France

La rhinopharyngite aiguë touche le plus souvent les enfants de moins de 6 ans, avec 5 à 8 épisodes par an ; elle est beaucoup plus rare ensuite, probablement du fait de l’acquisition de l’immunité. Le diagnostic de RP est évident : encombrement nasal, pharynx rouge, souvent tapissé d’une nappe de muco-pus qui descend du nez, très fréquemment fièvre et toux, auxquels s’associent volontiers chez le nourrisson une diminution de l’appétit. Les tympans peuvent être inflammatoires, rosés mais les reliefs sont conservés (otite moyenne aigue congestive). Des perturbations du sommeil, une toux plus ou moins importante, mais surtout nocturne ou du moins survenant en position allongée, quelques petites adénopathies cervicales sont habituelles. - Lire la suite



Autres articles


Retrouvez tous les thèmes


Agenda



23èmes Journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? » - 5 au 7 décembre 2016 - Paris - France

13ème édition du Congrès de l’European Society for Pediatric Dermatology 2016 - 26 au 28 mai 2016 - Paris - France


Retrouvez toutes les dates




Note : Les articles, interprétations, recommandations et conclusions publiés sur ce site n'engagent que leurs auteurs respectifs et ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l'éditeur.

MULTIMEDIA/VIDEOS

CONTACTEZ-NOUS



Pédiatrie Africaine, site destiné aux professionnels de santé en Afrique

Site destiné aux professionnels de santé
en Afrique réalisé par APIDPM avec le
soutien de Sanofi.

Sanofi



logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2016 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !