Pédiatrie Africaine, site destiné aux professionnels de santé en Afrique


Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI), site sur la nutrition infantile en Afrique - Retrouvez les blogs des experts, la revue de presse en nutrition infantile, les comptes rendus vidéos, les contributions des membres ... - Plus d'informations

Fermeture du site www.pediatrieafricaine.com


Votre site, Pédiatrie africaine, n'est plus consultable depuis le 31 juillet 2017 afin de respecter la décision de Sanofi, son commanditaire.

Conformément à nos engagements, nous vous communiquons ici le message que Sanofi souhaite vous adresser à ce sujet :

« Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez au site www.pediatrieafricaine.com. Ce site est actuellement en cours de révision et nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée. Pour toute information, nous vous invitons à contacter votre représentant Sanofi. »

Vous pouvez toutefois retrouver, dès à présent, l’essentiel de son contenu dans la rubrique « Thématiques/Pédiatrie » de Médecine d’Afrique noire électronique et de Médecine du maghreb électronique.



APIDPM Santé tropicale vous souhaite d'agréables et constructifs moments sur Médecine d'Afrique Noire électronique et Médecine du maghreb électronique. Vos critiques, remarques et suggestions à propos de ce site sont fortement souhaitées.

Bonnes visites !


Dernières actualités "revue de presse"

AFRIQUE SUB-SAHARIENNE


06/02/2019 : Epidémie de rougeole : 86 morts à Ambilobe - Madagascar tribune - Madagascar


05/02/2019 : Epidémie d'Ebola : des enfants représentent 30% des cas confirmés - Les dépêches de Brazzaville - Congo-Brazzaville



MAGHREB


13/02/2019 : Les cancers pédiatriques, leurs causes et leur prise en charge en débat - La presse - Tunisie


27/01/2019 : Hôpital de Kouba et association Amis du malade : Des implants cochléaires pour six enfants - El Watan - Algérie

Accéder à toute l'actualité


Retrouvez  toutes les initiatives pédiatrie de Sanofi




L'importance des problématiques de pédiatrie (dans les objectifs du Millénaire des Nations Unies)


Situation de la Pédiatrie en Afrique


Enjeux de la pédiatrie en Afrique et réponses de Sanofi
Enjeux de la pédiatrie en Afrique et réponses de Sanofi


Guide d'allaitement maternel à l'usage des professionnels

Auteur : L'Office de la naissance et de l'Enfance - www.one.be

Guide d'allaitement maternel à l'usage des professionnelsIl est important que la maman entende, pendant sa grossesse puis tout au long de son allaitement, un discours cohérent et adapté à sa situation de la part des professionnels que l'accompagnent. Une formation actualisée en allaitement maternel confère à ceux-ci une cohérence dans les conseils donnés et influe positivement sur la durée de l'allaitement maternel. Ce guide cherche à améliorer la compréhension de la physiologie. Il met aussi l'accent sur l'importance d'un bon démarrage de la lactation, du respect des rythmes évolutifs du bébé, et évoque des situations particulières. L'ensemble du texte concerne des enfants nés à terme et en bonne santé. Nous espérons que ce guide vous aidera et vous encouragera à valoriser les compétences de la jeune mère et de son bébé.

Consulter le guide complet


Recommandations / Oedème palpébral

Auteur(s) : R. Coste - Source : http://www.pap-pediatrie.fr/

Les paupières sont des éléments anatomiques singuliers. Elles sont constituées d’un tissu cutané spécifique qui est le plus mince de l’organisme, et d’un tissu sous-cutané lâche. Ces carac­téristiques anatomiques expliquent qu’elles peuvent être le siège d’un œdème de constitution et de diffusion très rapides sans préjuger de la gravité de son étiologie. L’œdème palpébral est donc un signe clinique fréquent en pathologie ophtalmo-pédiatrique (comme chez l’adulte) et l’orientation diagnostique purement clinique peut être difficile en fonction du délai de prise en charge...

Lire la suite


Actualités médicales

L’allaitement au sein permet-il de réduire la douleur lors de la vaccination des bébés âgés de 1 à 12 mois ?

Auteur(s) : Harrison D, Reszel J, Bueno M, Sampson M, Shah VS, Taddio A, Larocque C, Turner L - Source : Pain, Palliative and Supportive Care Group - https://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne

On utilise des injections pour les premières vaccinations des nourrissons et les soins médicaux pendant les maladies infantiles. Ces piqûres sont indispensables mais douloureuses. Elles causent de la détresse aux bébés et souvent aussi à leurs parents et aux soignants, et peuvent entraîner par la suite anxiété et peur des piqûres. Allaiter un nouveau-né pendant une prise de sang réduit la douleur. L’allaitement maternel, lorsqu’il est possible et réalisable, pourrait aussi réconforter les bébés et réduire leur douleur après la période néonatale et tout au long de la petite enfance.

Lire la suite

Zinc par voie orale pour la prévention de l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés

Auteur(s) : Mishra S, Cheema A, Agarwal R, Deorari A, Paul V - Source : Neonatal Group - https://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne

La jaunisse, une décoloration jaunâtre de la peau, peut être provoquée par une quantité excessive de pigments de bilirubine dans le sang. C'est une pathologie fréquemment observée, et généralement inoffensive, chez le nouveau-né pendant la première semaine suivant la naissance. Cependant, chez certains bébés la quantité de pigment de bilirubine peut atteindre des niveaux dangereux et nécessiter un traitement. La bilirubine est métabolisée dans le foie et excrétée par l'intestin dans les fèces. L'augmentation de la réabsorption de la bilirubine à partir de l'intestin est l'un des principaux facteurs induisant l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés. Le sel de zinc oral, un médicament relativement inoffensif, peut réduire le taux de bilirubine chez les nouveau-nés en diminuant sa réabsorption à partir de l'intestin.

Lire la suite



COURS E-pediatrie.org : « La coqueluche de l’enfant »- Jeudi 9 mars 2017 - 12h00 GMT

Cours E-pediatrie.org : La coqueluche de l’enfant - Jeudi 9 mars 2017 - 12h00 GMTLa coqueluche est une maladie infectieuse très contagieuse qui touche en priorité les jeunes enfants qui n'ont pas été vaccinés. Chez les nourrissons, bien que la toux soit parfois absente, la gêne respiratoire peut entraîner des complications pulmonaires mortelles ou des affections neurologiques. Le Dr Kané Brehima nous fera partager son expérience et répondra à vos questions.

Plus d'infos



Un œil sur les autres actus

E-FORMATION

Pr. Moustapha NdiayePrise en charge de l'épilepsie

Le cours est orienté sur le thème "Prise en charge de l'épilepsie" avec le Pr. Moustapha Ndiaye (Sénégal) qui vous fait partager son expérience. Pour plus d'informations sur ce cours, cliquez sur ce lien : En savoir plus

Hypothyroïdie de l’enfant

Ebola : transmission et prévention

LES DOSSIERS THEMATIQUES

img_auteur« Les migraines de l’enfant - 1ère partie »
La migraine est la première cause de céphalées récurrentes primaire chez l’enfant et l’adolescent. On considère sa prévalence entre 5 à 10 % chez l’enfant contre 15 à 20 % chez l’adulte chiffres retrouvés ... Lire la suite

Le point sur les recommandations françaises

Infections respiratoires basses communautaires de l'enfant


LES DOSSIERS EN PEDIATRIE

Thésaurus des interactions médicamenteuses Dossier : Thésaurus des interactions médicamenteuses

L'ANSM met à la disposition des professionnels de santé l'ensemble des interactions médicamenteuses identifiées par le Groupe de Travail ad hoc et regroupées dans un Thesaurus. Ce Thesaurus apporte aux professionnels de santé une information de référence, à la fois fiable et pragmatique, avec des libellés volontairement simples utilisant des mots clés. Consulter le dossier

Principes directeurs pour l'alimentation des enfants de 6 à 24 mois qui ne sont pas allaités au sein

PUBLICATIONS MEDICALES

photo_auteur Evaluation de la mortalité néonatale au CHN de Pikine de 2008 à 2012
F. Ly, M. N’Diaye, L.A. Ba, B. Camara, A. Sow, K.A. Sakho, D.A. Sall - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6312 - Décembre 2016 - pages 643-651


L’éducation en nutrition infantile à Yaoundé : les pères et les grand-mères sont des cibles potentiellement importantes


Microphtalmie révélatrice de toxoplasmose congénitale. A propos d’un cas



Revue de presse


Epidémie de rougeole : 86 morts à Ambilobe - 06/02/2019 - Madagascar tribune - Madagascar -

Le Président de la République, Andry Rajoelina s’est rendu hier à Ambilobe pour constater de visu la situation de la population, principalement victime de l’épidémie de rougeole. Dans ce district, 86 décès liés à la rougeole ont été constatés et plus de 800 cas déclarés. « L’heure n’est plus aux tergiversations », a lancé le chef de l’État, il faut soigner cette maladie. - Lire la suite


Epidémie d'Ebola : des enfants représentent 30% des cas confirmés - 05/02/2019 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-Brazzaville -

L'Unicef a révélé que plus de sept cent quarante personnes dont 30% sont des enfants ont été infectées par la maladie déclarée, il y a six mois, en République démocratique du Congo. Depuis le 1er août 2018, plus de quatre cent soixante personnes sont décédées et deux cent cinquante-huit ont survécu. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) vient en appui au gouvernement congolais dans la lutte contre la maladie à virus d'Ebola. Il intensifie ses interventions pour venir en aide aux victimes, contrôler la propagation de la maladie et, à terme, mettre fin à cette épidémie mortelle. - Lire la suite



Retrouvez toute la revue de presse


Publications


photo_auteur Aspects épidémiologiques de l’anémie sévère de l’enfant due au paludisme en zone de crise socio-économique à l’Hôpital Régional Universitaire de Bangassou en Centrafrique - Réactions (0)E. Kalthan, A. Moboy, G. Tekpa, C.M. Pamatika, D.E.R. Nakoune, B. Kofi - Centrafrique
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6511 - Novembre 2018 - pages 531-538

photo_auteur Endocardite infectieuse sur persistance de canal artériel de l’enfant : à propos de 3 observations au CHU de Dakar, Sénégal - Réactions (0)I. Basse, A. Fall, N. Ndiogou, A. Ba, D. Boiro, G. Baabo, A.A. Ndongo, A.B. Ba, B. Niang, A. Thiongane, N.R. Diagne/Gueye - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6510 - Octobre 2018 - pages 478-482

photo_auteur Devenir des enfants malnutris une année après l’éducation nutritionnelle dans le Centre d’Education Nutritionnelle de Kaya au Burkina Faso - Réactions (0)F. Garanet, N. Sawadogo, A. Bayo, JB Sawadogo, JR Sawadogo - Burkina Faso
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6510 - Octobre 2018 - pages 466-472

photo_auteur Aspects cliniques et scannographiques des tumeurs cérébrales de l'enfant au CHU de Dakar - Réactions (0)A. Thiongane, D. Boiro, Y. KeIta, I.D. Ba, A.A. Ndongo, A.B. Thiam, A. Sow, A. Kane, Y.J. Dieng, P.M Faye, A.I. Fall, A. Sylla, S. Diouf, O. Ndiaye - Sénégal
Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6510 - Octobre 2018 - pages 457-465


Autres titres


Retrouvez toutes les publications


Vidéos


Retrouvez toutes les vidéos

REVUE DE PRESSE SCIENTIFIQUE


L’allaitement au sein permet-il de réduire la douleur lors de la vaccination des bébés âgés de 1 à 12 mois ? - Pain, Palliative and Supportive Care Group - https://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne -

On utilise des injections pour les premières vaccinations des nourrissons et les soins médicaux pendant les maladies infantiles. Ces piqûres sont indispensables mais douloureuses. Elles causent de la détresse aux bébés et souvent aussi à leurs parents et aux soignants, et peuvent entraîner par la suite anxiété et peur des piqûres. Allaiter un nouveau-né pendant une prise de sang réduit la douleur. L’allaitement maternel, lorsqu’il est possible et réalisable, pourrait aussi réconforter les bébés et réduire leur douleur après la période néonatale et tout au long de la petite enfance.

- Lire la suite


Zinc par voie orale pour la prévention de l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés - Neonatal Group - https://www.cochrane.org/fr/ - Grande-Bretagne -

La jaunisse, une décoloration jaunâtre de la peau, peut être provoquée par une quantité excessive de pigments de bilirubine dans le sang. C'est une pathologie fréquemment observée, et généralement inoffensive, chez le nouveau-né pendant la première semaine suivant la naissance. Cependant, chez certains bébés la quantité de pigment de bilirubine peut atteindre des niveaux dangereux et nécessiter un traitement. La bilirubine est métabolisée dans le foie et excrétée par l'intestin dans les fèces. L'augmentation de la réabsorption de la bilirubine à partir de l'intestin est l'un des principaux facteurs induisant l'hyperbilirubinémie chez les nouveau-nés. Le sel de zinc oral, un médicament relativement inoffensif, peut réduire le taux de bilirubine chez les nouveau-nés en diminuant sa réabsorption à partir de l'intestin.

- Lire la suite



Retrouvez tous les articles scientifiques


Dossiers Thématiques


Troubles fonctionnels img_auteurLes migraines de l’enfant - 1ère partie

Par le Docteur Jérôme Valleteau de Moulliac
Pédiatre libéral Attaché service de pédiatrie Pr Bertrand Chevallier Hôpital Ambroise Paré BOULOGNE/Seine - France

La migraine est la première cause de céphalées récurrentes primaire chez l’enfant et l’adolescent. On considère sa prévalence entre 5 à 10 % chez l’enfant contre 15 à 20 % chez l’adulte chiffres retrouvés dans beaucoup d’autres pays. Le pronostic en est le plus souvent favorable : en effet 62% de ces enfants n’ont plus de migraines quand ils deviennent adultes (cohorte de l’hôpital Trousseau) mais 1/3 présente encore de fortes migraines après 50 ans. Cependant seules 20% de ces migraines de l’enfant sont réellement diagnostiquées car on y pense pas ou devant des formes frustres ou trompeuses, on invoque souvent d’autres causes : ophtalmologiques, ORL (sinus) digestives ou psychologiques. - Lire la suite


Antibiothérapie img_auteurLe point sur les recommandations françaises

Par le Docteur Jérôme Valleteau de Moulliac
Pédiatre libéral Attaché service de pédiatrie Pr Bertrand Chevallier Hôpital Ambroise Paré BOULOGNE/Seine - France

La rhinopharyngite aiguë touche le plus souvent les enfants de moins de 6 ans, avec 5 à 8 épisodes par an ; elle est beaucoup plus rare ensuite, probablement du fait de l’acquisition de l’immunité. Le diagnostic de RP est évident : encombrement nasal, pharynx rouge, souvent tapissé d’une nappe de muco-pus qui descend du nez, très fréquemment fièvre et toux, auxquels s’associent volontiers chez le nourrisson une diminution de l’appétit. Les tympans peuvent être inflammatoires, rosés mais les reliefs sont conservés (otite moyenne aigue congestive). Des perturbations du sommeil, une toux plus ou moins importante, mais surtout nocturne ou du moins survenant en position allongée, quelques petites adénopathies cervicales sont habituelles. - Lire la suite



Autres articles


Retrouvez tous les thèmes


Agenda



4ème édition des Journées Atlantiques de Dermatologie Pédiatrique (JADP) - 15 et 16 février 2018 - Nantes - France

Congrès de la SFP (Société Française de Pédiatrie) - 17 au 19 mai 2017 - Marseille - France

Autres dates


Retrouvez toutes les dates




Note : Les articles, interprétations, recommandations et conclusions publiés sur ce site n'engagent que leurs auteurs respectifs et ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l'éditeur.

MULTIMEDIA/VIDEOS

DROITS D'UTILISATION

CONTACTEZ-NOUS



Pédiatrie Africaine, site destiné aux professionnels de santé en Afrique

Site destiné aux professionnels de santé
en Afrique réalisé par APIDPM avec le
soutien de Sanofi.

Sanofi



logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2017 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !